28 janvier 2007

Ma psy, moi, et le sexe

- Bonjour je suis le docteur ### ! (sourire immense)
- Bonjour.
- Alors ?
- (Soupsonneux) Alors quoi ?
- Qu'est-ce qui vous ammene ?
- Dépendance. Avec un mot devant : Cyber. et un mot derière : sexuelle.
- (Sourire tressaille) Oui...Et bien alors ?

Je crois que le vocabulaire des psychiatres est limité à quelques mots : Bonjour, au revoir, Et ? Oui? Donc ? Alors ?

Moi qui veut devenir psy ! Cette personne est l'anti-exemple de la sympathie. J'avais l'impression de raconter ma vie à une feuille de papier.

Mais je ne cherche pas les causes, je veux juste que les effets s'arrêtent, moi.

Mais ça, ça...

Donc je ferais sans psy.

je voulais juste parler, moi, m'dame. Pas (re)vivre tout ce qu'il y avait de pas bien dans ma vie...

Enfin qu'importe. Ph-én!X sans psy.

Posté par truhan à 20:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma psy, moi, et le sexe

    pas grave

    bah... le psychiatre que je vois depuis 5 ans a un regard de poisson mort, mais je le comprends tout à fait : il se tape des tarés toute la journée. La froideur n'exclut pas la compassion, mais les dépendants rêvent d'amour inconditionnel (maternel) de consolation, de rédemption... j'ai continué à le fréquenter, à prendre avec lui de la distance avec mon problème, en le traitant avec d'autres outils (tu peux voir ces différentes phases dans mon topic sur le forum)
    (j'ai mis deux espaces supplémentaires dans mon adresse mail pour ne pas me faire pourrieller, si tu veux m'écrire faut les enlever)

    Posté par john warsen, 05 mars 2008 à 16:01 | | Répondre
Nouveau commentaire