11 janvier 2007

Ejaculation

Beuh..
Sale mot. Sale. C'est vrai...
Et pourtant pourtant, je n'arrive même pas à dire à mon corps que c'est fini, qu eje ne veut plus qu'il se laisse couler.

Cette nuit, cette nuit là, c'était un rêve, un beau rêve, Elle, moi, émoi. Mias trop...et trop aussi.
Les rêves révèlent ce que l'on a au fond de nous. Moi, c'est du foutre, du sperme, du sale qu'il y a.
Même un aussi beau sentiment qu el'amour d'une fille me ramène à ça.

Réveil en sursaut, c'est dur. On se repasse les films dans sa tête :
Les miliers d'image de femmes, les centaines de corps sans nom recouverts de sperme, la souillure dans la bouche d'un ange, la semence qui coule d'une beauté. On se rappelle comment on a su s'humilier, se mettre à la place d'elle, jouir de soi, sur soi.
Voila tout le sale ! Tout le laid !

Remarquez le progrès, tout de même. Avant, je revais de parcourir des sites pornos. Aujourd'hui, je rêve d'amour avec des filles. Net progrès. Mais toujours la même fin.

"Tu seras un homme quand tu sauras controller tes pulsions..."

Posté par truhan à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ejaculation

Nouveau commentaire